Depuis mon nouveau bas, je reprends plaisir à sortir. Les gens ne me demandent plus à quel point c’est dur pour moi, mais me parlent plutôt de la beauté sur mon bras.
— Lisa, 42 ans.